Jiyûkempo

Calli JyûkempoQu’est-ce que c’est ?

Jiyûkempo est une méthode globale au service de la pratique de l’aïkido qui s’aborde de manière souple et raisonnée. Pas de notions de victoire ou de défaite, juste la recherche d’une réponse adaptée à une situation changeante, les outils techniques sont en premier lieu choisis dans des disciplines extérieures à l’aïkido afin de « gagner » du temps mais les principes fondamentaux de l’aïkido restent présents.
La pratique se fait à mains nues ou avec armes, toujours selon le contexte. Jiyûkempo n’est pas une méthode de self-défense au premier sens du terme mais doit permettre de trouver naturellement une réponse rapide et adaptée à toute confrontation.

Fondements

MuGaMuShin (sans ego sans intention), HeiJoShin (l’esprit toujours calme) et FuDoShin (l’esprit imperturbable) sont les trois concepts fondateurs du Jiyûkempo. Pratiquer Jiyûkempo, c’est dire où nous pensions être, accepter de voir où nous sommes réellement et comprendre où nous devrions être.

​D’où ça vient ?

​Aujourd’hui c’est une évidence, la pratique de l’aïkido est source de questionnement. Le décalage qui existe, dans la technique étudiée, entre ce qu’elle véhicule réellement et le message qu’on lui fait porter est grand.

Philippe Cocconi (6e Dan Aïkido, 4e Dan Iaïdo, BE), enseignant d’aïkido sur Paris, a souhaité apporter des réponses simples, visibles et lisibles à propos de ce décalage, et a donc fondé le Jiyûkempo, dans les années 90. Pour cela, il est passé par d’autres arts martiaux, tels que boxe thaï, karaté, JJB, MMA…

Quel équipement faut-il pour pratiquer ?

Nous pratiquons avec un pantalon de keikogi et un t-shirt ou maillot Rashguard. Pour les protections, il vous faudra dans un premier temps : des sous-gants, une paire de mitaines type MMA (les plus souples possibles) et une paire de protège-tibias.
Dans un deuxième temps, si vous souhaitez continuer, il vous faudra un protège-dents, une coquille (pour les hommes), des gants de boxe (14oz minimum) et des coudières.

Nous pouvons également utiliser tout type d’outils, tels que des couteaux, des bâtons longs et courts…

Un petit mot de Philippe…

« Combat libre » est la première traduction de jiyûkempo, ça ne doit pas être pris au premier degré… Il s’agira d’exercices pour tenter de faire des ponts avec l’Aïkido, expliquer ma cohérence, les directions que j’ai décidé de prendre il y a des années.

Un peu de violence ou un semblant de violence ou potentiellement de la violence ne m’intéresse pas. En fait parler de violence ne m’intéresse pas ! Donc ce ne sera pas du combat, la liberté sera l’expression de votre capacité à contenir votre imaginaire ou à être simplement vous même.

Notre pratique c’est l’Aïkido, dans tout ce qui fait sa noblesse, hors de tous les travers que cette même noblesse lui permet… Venez sans crainte, venez curieux et décidé, venez échanger et partager, venez voir et écouter, venez dire, venez… »

Traduction

Volontairement, différentes traductions de « Jiyûkempo » peuvent être faites.

1ère étape :    自由 拳法    traduire au sens propre, « combat libre ».
自       [dʑi]                soi-même
由       [yu]                 cause, origine de…
自由   [jiyū]               libre (employé comme adjectif)
拳       [ken]               boxe, poing
拳法   [kempō]         méthode de boxe

2ème étape :  事由 兼補    « les causes, seconde voie de travail », il y a un constat, clair, on a un problème…
事       [dʑi]                événement, chose…
事由   [jiyū]               raison d’être (à l’origine de quelque chose)
兼       [ken]               combiner
補       [ho]                 compléter, supplément
兼補   [kempo]         poursuivre sur une seconde voie

3ème étape :  自由 兼補    « liberté, seconde voie de travail », on accepte de travailler autre chose pour mieux comprendre ce que l’on fait.
自由   [jiyū]             liberté (employé comme nom)
兼補 [kempo]          poursuivre sur une seconde voie

4ème étape :  自由 賢補    « liberté, compassion » (compléter sa sagesse), on en a plus besoin, les choses sont apaisées, on a une grande capacité de discernement.
自由   [jiyū]             liberté (employé comme nom)
賢       [ken]             sagesse
賢補    [kempo]      compassion

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :